Featured International

Xénophobie: Le Québec se propose d’interdire le Hijab.

Le Bill 21 rendra légitime la discrimination- Trudeau

Présenté seulement deux semaines après la tuerie xénophobe de Christchurch qui avait fait 50 victimes Musulmanes, le Bill 21 visant  à interdire à certains fonctionnaires  de porter des symboles religieux pourrait donner le coup d’envoi à des attaques racistes à l’encontre des minorités vivant au Québec. Telle est la crainte exprimée par de nombreux citoyens canadiens appartenant aux groupes minoritaires, dont des musulmans et des Sikhs.

Quebec bannira les Hijabs, les turbans et le crucifix de la fonction publique si le Bill 21 déposé a l’Assemblée québécoise est adopté. Entretemps, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau s’est démarqué de cette initiative en affirmant qu’il lui est impensable que, dans une société libre, on puisse rendre légitime la discrimination envers des citoyens sur la base de leur religion. De leur coté, des Organisations non-gouvernementales internationales, dont Amnesty International, ont attaqué cette loi comme étant discriminatoire.

Le Bill 21 vise à interdire aux employés du secteur public, notamment des enseignants, des juges et des officiers de police de porter des symboles religieux. Le projet de loi est non seulement une violation de la liberté religieuse, il porte atteinte aux droits des femmes et des minorités, en opposition au Canadian Charter of  Rights. De plus, le Bill controversé  comporte une clause « notwithstanding », le protégeant d’être attaqué sous la Charte.

Que cela signifie-t-il pour les musulmans? Ceux qui travaillent déjà dans la fonction publique seront exemptés de ce ban, mais les nouveaux venus sur le marché de l’emploi  devront faire le choix difficile, entre carrière ou religion, avant de postuler.

Jusqu’où ira un gouvernement dans la sécularisation, au dépens de la liberté l’individuelle et de l’expression libre? A-t-il même le droit d’exiger un état séculaire?

Où cela mènera-t-il au futur? Un état qui fait la discrimination envers le peuple qui y a vécu le plus longtemps est un état où l’homme n’est pas libre. Et pourtant, le taux d’immigration au Canada, particulièrement au Québec, est en hausse. En tant que musulman, il est de notre devoir d’agir comme une seule entité. Alors que nos confrères du Québec se mobilisent contre cette loi, il est de notre responsabilité d’éduquer notre entourage sur ce que c’est de ne pas avoir les droits fondamentaux de pratiquer sa religion à soi.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn