International

L’Inde s’embrase

Les mouvements de protestations contre le Citizenship Amendment Act (CAA) semblent se multiplier, particulièrement depuis que la police de Delhi a fait intrusion ,  à coup de bombe lacrymogène, sur le campus de deux universités musulmanes, la Jamia Millia Islamia et l’Aligarh Muslim University.

Une dizaine d’autres universités se sont depuis, joint au mouvement, pour protester contre l’arrestation de plus de 100 étudiants de la JMI. Parmi ces universites,  se trouvent  la Maulana Azad National Urdu University à Hyderabad , l’Université de Patna au Bihar, l’Universite de Pondicherry, la Banaras Hindu University, l’Université Jadav de Kolkata, L’universite Jawaharlal Nehru à Delhi, l’Université d’Ambedkar, l’Indian Institute of Technology de Mumbai, la Tata Institute of Social Sciences ainsi que le Dar ul Uloom Nadwat ul Ulama de Lucknow.

En parallèle, des centaines de citoyens sont descendus dans la rue pour rejoindre les étudiants, dans de nombreuses villes indiennes. Des organisations musulmanes, des partis d’opposition ainsi que des activistes des droits humains,  affirme que cette loi fait partie de l’agenda nationaliste hindou du Premier ministre en vue de marginaliser les 200 millions de musulmans vivant en Inde.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn