Featured International

Israel: Des enfants torturés dans les prisons

Des enfants arrêtés par des soldats sont torturés dans les prisons israéliennes. C’est ce que révèle le Comité Palestinien sur les problèmes des Prisonniers. Ils seraient actuellement 6500 prisonniers à être détenus dans les prisons, sous ce que les juifs appellent la détention administrative, soit sans aucune forme de procès. Parmi ceux-ci 340 enfants sont incarcérés pour des postes sur les réseaux sociaux.

Au cours de la seule année écoulée, Israël a incarcéré 400 palestiniens pour avoir affiché des postes sur les réseaux sociaux. Parmi eux se trouvent 25 journalistes et 13 parlementaires. De manière générale, chacune de familles palestiniennes ont vu un des leurs incarcéré injustement.

Plus provoquant, les israéliens ne détiennent plus des enfants que pour des jets de pierre. Ceux-ci sont incarcérés et torturés pour des postes sur facebook. Luay Ukka, un avocat actif au sein du Comité Palestinien, affirme, après une visite à la prison Ofer, que le nombre d’enfants dans cette prison s’élevait à cette époque à plus de 28, dont 14 avaient moins de 14ans. La majorité de ceux-ci avaient été torturés, battus et agressés sexuellement.

Selon Addameer, un groupe en faveur des droits des prisonniers, ils sont 340 enfants incarcérés par Israël comme prisonniers politiques. Le groupe affirme que des interrogatoires de ces enfants peuvent durer jusqu’à trois mois. En sus de la violence, Addameer a recensé des cas d’agressions sexuelles et d’isolement en vue d’obtenir des aveux. Ces enfants sont souvent forcés de signer des aveux en hébreu, une langue que ne comprennent pas les enfants palestiniens.

Pendant ce temps, les chefs d’états arabes trouvent le temps de boycotter leurs propres frères… au nom de la paix.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn