Featured International

Une semaine en faveur de la Palestine

En ligne avec la position de l’Union Africaine, la Société Islamique de Maurice (SIM) demande au gouvernement mauricien de condamner le Plan Trump et de renouveler sa solidarité envers le peuple Palestinien.

Dans une déclaration à la presse, le Dr Yaasir Ozeer, président de la SIM, affirme que le dossier Palestine, avec la persécution quotidienne que subisse les palestiniens, demeure entier. Afin de contrer l’indifférence sur ce sujet, nous avons décidé, poursuit-il,  d’informer la population sur l’histoire même de ce peuple persécuté,  car souvent celle-ci, avec la complicité des médias internationales,  reste méconnue.

La SIM rappelle aussi la déclaration du nouveau président de  l’Union Africaine qui compare le Plan Trump à l’apartheid. Renouvelant le soutien de l’Union Africaine au peuple Palestinien, Cyril Ramaphosa a souligné que ce plan vise à créer, comme sous l’apartheid en Afrique du Sud, des bantoustans.

La Société Islamique de Maurice (SIM) avait invité la population, les Musulmans en particulier, à observer, du 24 au 30 août dernier, une Semaine pour la Palestine en guise de solidarité avec le peuple palestinien. Le but de cette initiative était de sensibiliser le public sur l’oppression et la persécution que subissent les Palestiniens depuis les 72 dernières années.

La SIM voudrait exprimer, par cette action, son opposition au Plan Trump visant à annexer, en violation des diverses résolutions des Nations Unies, les colonies illégitimes installées sur le territoire palestinien au cours des dernières années. L’organisation, se fait le porte-parole des Musulmans à Maurice pour exprimer son soutien au peuple Palestinien et au président de l’Autorité Palestinienne.

Elle dit relever que la solution des deux États a complètement disparu du paysage politique israélien. La ligne officielle de l’administration Trump consistait jusqu’ici à soutenir une solution qui aurait la faveur des deux camps, israélien et palestinien, sans pousser ni rejeter les deux États.

La Société Islamique de Maurice estime que l’annexion des colonies juives à Israël réduirait l’état palestinien en un état confetti, sans défense, dont la gestion sera, dans la pratique,  impossible. Notant que la Palestine ne figure pas sur Google Maps, elle craint que, dans le long terme, la Palestine soit rayée de la carte du Monde.

Il convient de rappeler que le Plan Trump est favorable à Israël auquel il accorde de nombreuses garanties et notamment un feu vert pour annexer les colonies.

La SIM souligne les propos du président Abbas , selon lesquels, «il est impossible pour n’importe quel enfant, arabe ou palestinien, d’accepter de ne pas avoir Jérusalem » comme capitale d’un État palestinien, soulignant l’étendue du refus palestinien de voir Jérusalem devenir la capitale « indivisible » d’Israël, comme l’a proposé le président américain. Rappelons que pour Abbas, qu’avec ce plan, l’état palestinien ressemblerait à du fromage suisse.

Pour revenir à l’initiative Une Semaine pour la Palestine, la SIM a tenu une série d’activités au cours de la semaine du 24 au 30 août. L’organisation a lancé une campagne d’affiches, soutenue par des banderoles. Une série de conférences fut organisée dans diverses mosquées de l’ile.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn