Actualité

Services bancaires à la Poste

Les employés Musulmans auront-ils le choix ?

L’accord conclu entre la Mauritius Post et la MauBank en vue de la création d’un pôle financier à la poste pourrait poser un sérieux problème à la conviction religieuse des employés Musulmans de la Poste.  Cette démarche permettra à la Poste de commercialiser des produits financiers de MauBank, tout en assurant des transactions bancaires basiques. «C’est une centaine de bureaux de poste qui s’ajoutera aux branches existantes de la MauBank pour répondre aux attentes de la clientèle», explique le directeur général de MP, Giandev Moteea.

Il ajoute que les clients de la banque auront en plus la possibilité d’effectuer des transactions les samedis dans ces bureaux de poste alors que toutes les banques sont fermées les week-ends. Mieux, les tests sont effectués actuellement entre la MP et la MauBank pour que les transactions liées aux dépôts et aux retraits d’argent soient en ligne, donc une extension des services de retailing de l’établissement bancaire.

L’offre de services bancaires à la Poste pose un problème de conscience aux Musulmans. C’est ce qu’affirment, sous couvert, de nombreux employés Musulmans. En effet, ceux-ci s’interrogent s’ils auront la possibilité de rester à l’écart des services bancaires. Car, s’ils y sont affectés, ils seront obligés d’être engagés dans des transactions portant sur l’intérêt. Ceci, faut-il le rappeler, est interdite aux Musulmans. Selon les enseignements de l’Islam, non seulement est-il interdit au Musulman de prendre avantage ou de payer l’intérêt, il lui est tout aussi interdit de transcrire un accord portant sur l’intérêt ou de vendre des produits bancaires fondés sur l’intérêt.

Les employés Musulmans seront-ils donc offerts l’option d’être dispensés de s’engager dans les services bancaires de la Poste ?  Affaire à suivre.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn