Actualité

Maurice en voie vers l’autocratie: so what ?

Que le pays glisse vers l’autocratie, telle que l’affirme l’institut suédois V-Dem ne devrait nullement nous surprendre, compte tenu de la dérive que connait le pays depuis de nombreuses années et la mainmise des dynasties. Selon V-Dem, Maurice, connu jusqu’ici comme un exemple de démocratie, est désormais classé dans la liste des Top-10 «Autocratizing Countries».
Comme l’affirme Faisal Jeeroobarkhan, de Think Mauritius, des failles existent dans notre Constitution, à commencer par le système électoral de first-past-the-post. Et d’ajouter que, tous les gouvernements ont, depuis, exploité ces failles avec une accentuation à partir de 2014. Alors que le Conseil des ministres est devenu un rubber-stamp, tous les grands partis ont profité de ce système qui donne des pouvoirs absolus au ‘monarque élu’, soit le Premier ministre. On n’a qu’à voir la nonchalance avec laquelle le PM répond aux questions au parlement pour le vérifier.
Que peut-on espérer de la démocratie ? La légitimité du gouvernant découle de la volonté générale du gouverné et celle-ci doit être constamment renouvelée à différentes échelles. Il faudrait ensuite, selon d’autres observateurs, des renouvellements périodiques et intercalés des instances démocratiques intermédiaires qui permettent de tenir compte de la volonté générale et d’éviter des glissements vers l’autocratie.
Tel est le principe fondamental d’une démocratie. Or, la démocratie à Maurice se résume à la dictature par une poignée de personnes, appelées Conseil des ministres.
Que dire de plus sinon qu’on a assisté (et subi) que trop souvent à une dérive monarchique sinon autocratique de l’exercice du pouvoiret qu’il est temps que cela cesse. Notons également que l’établissement de dynasties ne se fait qu’à travers un peuple faible et incapable de penser à ses propres intérêts.
Il convient de souligner que, pour le Musulman, gouverner c’est rendre des comptes. L’homme n’a été créé que pour être le vice gérant du Créateur Suprême. De ce fait, il est du devoir de ceux qui détiennent cette responsabilité d’agir selon le Guide par excellence révélé à Muhammad (paix soit sur lui) soit le Quran. Pour le Musulman, l’Islam, en tant que mode de vie parfait renferme les solutions aux dérives engendrées par les systèmes politiques conçus par les hommes.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn