Actualité International

Palestine: Les enfants martyrs

Accusé d’avoir lance des pierres sur un groupe de militaires israéliens armés, un jeune palestinien de 16 ans a été trainé par une vingtaine de soldats vers une cour miliaire.
Une photo de Fawzi al- Junaidi, les yeux bandés et entourés de plus de 20 soldats armes jusqu’aux dents, a montré sur les réseaux sociaux la force excessive utilisée par des soldats israéliens envers des enfants. Ce se passait en décembre dernier dans le sillage des manifestations provoquées par la déclaration de Trump à l’effet que les US transférerait leur ambassade à Jérusalem.
Sur la photo, on voit al Junaidi desorienté, portant une chemise grise et des jeans déchirés pendant qu’une vingtaine de soldats, armés de fusils et d’équipements protecteurs, dont des casques et des protégés- genoux, l’escortaient.
L’adolescent, qui a nié avoir lance des pierres, fut arrêté lors des protestations qui avaient suivi la déclaration notoire du 6 décembre de Trump.
En six jours, 16 autres palestiniens avaient été arrêtés pour avoir proteste. Au moins quatre avaient été tués et de 700 blessés.
Selon son avocat, al- Junaidi avait peur et fuyait quand il fut arrêté. Il fut battu a l’aide d’un fusil et porte des ecchymoses sur le cou, le thorax te le dos. Selon l’avocat, l’enfant sera traduit devant un tribunal militaire pendant que la police a réclamé une extension de sa détention.
Il faut souligner qu’al –Junaidi est l’unique gagne-pain de sa famille, suite à la blessure de son père et la maladie terminale de sa mère. Pour son oncle Rashad, al-Junaidi était au mauvais endroit au mauvais moment.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn